Bad Nauheim se situe dans la partie occidentale de l’Allemagne, au pied des collines du Taunus, au milieu des vignes, des vergers et des champs de roses. Les sources d’eau salée de la région étaient déjà exploitées par les Celtes et les Romains. Au XVIIIe siècle, les salines de Nauheim figuraient parmi les plus grandes et les plus modernes d’Europe. La petite agglomération de producteurs de sel commença à se transformer en station thermale dans la première moitié du XIXe siècle, lorsque les vertus curatives de l’eau salée provenant de nouveaux puits furent reconnues. En 1854 Nauheim se vit octroyer le statut de ville et en 1869 le titre de “Bad” ou ville d’eau. 

En 1900, Bad Nauheim s’était muée en une station thermale de renommée internationale accueillant des milliers de visiteurs. Ceux-ci n’entraient pas seulement en cure pour des raisons de santé. Des personnes en vue de diverses nationalités fréquentaient ces établissements pour se retrouver ou faire de nouvelles connaissances. Au tournant du siècle furent construites de nouvelles installations thermales afin de répondre à l’évolution des conceptions et des exigences en matière d’hygiène et d’esthétique. Bad Nauheim faisait partie du grand-duché de Hesse-Darmstadt. Le grand-duc Ernst Ludwig de Hesse et du Rhin était un souverain progressiste et un grand amateur d’art. Le grand-duc était également guidé par des considérations économiques. Il espérait faire des arts un secteur économiquement prometteur et l’exprimait par la devise “Mon pays de Hesse est voué à la prospérité, tout comme les arts qui y fleurissent”. Les nouveaux bâtiments de Bad Nauheim devaient en être l’illustration. 

Sous la direction de Wilhelm Jost, Großherzoglicher Regierungsbauinspektor (inspecteur des bâtiments du gouvernement grand-ducal), les installations thermales et les infrastructures techniques de la station furent redessinées entre 1902 et 1912 dans le cadre d’un plan général. Jost construisit d’abord l’Inhalatorium (1901-1902) au centre du parc thermal, bâtiment qui abrite aujourd’hui la bibliothèque publique de Bad Nauheim. 

Le Sprudelhof (pavillon de la source) fut érigé entre 1905 et 1912. Il comprend 265 cabinets de bains, des cabines pour hôtes royaux et de nouveaux bassins. Avec ses installations thermales richement ornées, équipées de salles d’attente et de cours intérieures d’agrément, le Sprudelhof figure parmi les plus impressionnants témoins du Jugendstil allemand. Les cours d’agrément et les salles d’attente des six établissements de bains sont conçues dans des styles divers et comportent de nombreux éléments artistiques. La décoration des puits, les sculptures et le décor font référence aux vertus salutaires de l’eau. 

Le Trinkkuranlage ou complexe des eaux minérales fut érigé entre 1910 et 1912. Il arbore la forme d’un fer à cheval et comprend un promenoir bordé de colonnes, une cour intérieure, une buvette ou salle de la pompe et un kiosque à musique précédé d’un bassin rectangulaire. La Kurbrunnen (source minérale) située à l’extrémité de la colonnade occidentale est reliée à la buvette. Elle comporte en son centre un puits octogonal recouvert d’un dôme doré prodiguant une eau bénéfique. 

Le Kurhaus (édifice central de la station), construit entre 1862 et 1864, fut agrandi par la même occasion: la terrasse et le jardin furent étendus et complétés par un kiosque à musique. La station fut également dotée d’une salle de concert, richement ornée de peintures Jugendstil abstraites et figuratives.

Image artist function date
Wilhelm Jost architect 1874-1944
Prof. Heinrich Jobst sculptor 1847-1943
Jakob Julius Scharvogel ceramicist 1854-1938
Prof. Augusto Varnesi goldsmith 1864-1941
Karl G. Huber sculptor 1872-1952
Fritz Hegenbarth painter 1864-1943
Johann Josef Belz sculptor 1873-1953
Wilhelm Koeppen painter 1876-1917
Friedrich Wilhelm Kleukens painter 1878-1956
Johann Vincenz Cissarz painter, poster designer 1873-1942
Cover Author Description date Link
Sarah Hamm and Sabine Kübler Bauen für ein neues Leben
Die Entstehung der Bad Nauheimer Jugendstilanlagen fotografiert von Albert Schmidt 1905-1911, Editions Theiss, 2007, Stuttgart, ISBN 978-3-8062-2161-9.

Wolfgang Schmidt Akt Lyrik Jugendstil, Bad Nauheim
H.A.M. Hölzinger, 2000, ISBN 3-00-006962-3.

Christina Uslular-Thiele Jugendstil in Bad Nauheim
Bad Nauheim, H.A.M. Hölzinger, 2005, ISBN 3-7845-7100-X. In German and English.

Partner:
Jugendstilverein Bad Nauheim e.V.
President: Andreas Hilge
Ludwigstraße 20
DE-61231 Bad Nauheim
Germany
Phone: +49 6002 992115
Fax: +49 6002 9920017
E-Mail: jugendstil-bad-nauheim@t-online.deandreas.hilge@t-online.de

Local Partners:
Stadt Bad Nauheim
Bad Nauheim Stadtmarketing und Tourismus GmbH

Links

Bürgerstiftung Bad Nauheim 
Denkmalakademie e.V. Remrod
TAF – Theater im Badehaus 2