Autour de 1900, Vienne était une ville vibrante, stimulant la vie intellectuelle, une capitale dynamique d’élites qui firent un travail novateur dans de nombreux domaines. Otto Wagner remarqua en 1905 que « malgré des conditions défavorables, Vienne marche en tête des nations culturelles ». Dans un esprit semblable, les critiques internationales notaient que Vienne était quasiment inégalable dans la pure richesse de l’architecture moderne que l’on pouvait offrir à cette époque.

Gustav Klimt et ses adhérents quittèrent la confrérie traditionnaliste des artistes plastiques en 1897 et fondèrent leur propre association (« Sécession »). Josef Maria Olbrich leur construisit une maison qui était un Gesamtkunstwerk à part entière. Otto Wagner apposa sa marque sur l’architecture viennoise, réalisant une percée pour le nouveau style avec ses maisons Wienzeile et construisant des stations Art nouveau pour le nouveau métropolitain. Les critiques, dont celles d’Hermann Bahr, apparurent rapidement, appelées sur scène par le succès rapide de ce nouveau style.

Ce nouveau mouvement, qui avait été rejoint par Otto Wagner et Josef Hoffmann et comptait Max Fabiani parmi ses rangs, réduisit le décor et prêcha l’utilisation parcimonieuse des ornements géométriques et disciplinés, tout en maintenant la revendication pour la création d’un Gesamtkunstwerk. Le principal édifice de Vienne de cette phase et la Banque postale et d’épargnes d’Otto Wagner. Mais Adolf Loos fut le plus persévérant pour avancer vers le Modernisme : il rejeta tous les ornements et se retourna même contre le concept du Gesamtkunstwerk.

Néanmoins, le modernisme est resté d’une importance mineure dans l’architecture viennoise durant les décennies suivantes. Un nouveau style reconnut comme Heimatstil prédomina, qui s’ancra pendant la période Biedermeier. Leopold Bauer, qui succéda à Otto Wagner à l’Académie des Beaux-arts était un représentant majeur de ce mouvement qui revint consciemment dans le passé.

Image artist function date
Max Fabiani architect 1865-1962
Franz and Hubert Gessner architects 1879-1975 / 1871-1943
Josef Hackhofer architect 1863-1917
Josef Hoffmann architect and designer 1870-1956
Gustav Klimt painter 1862-1918
Adolf Loos architect, designer, cultural philosopher 1870-1933
Kolo Moser designer 1868-1918
Friedrich Ohmann architect 1858-1927
Joseph Maria Olbrich architect 1867-1908
Josef Plecnik architect 1872-1957
Otto Wagner architect 1841-1918
Cover Author Description date Link
Frederike Demattio Jugendstil Guide Wien
Über 100 Bauwerke laden die Leser dieses City Guides zu einer Entdeckungsreise durch die Architektur der Jahrhundertwende ein und zeigen anhand von kurzen Texten, welch wesentlichen Beitrag die Wiener Baukunst zur Entstehung der »Modernen Architektur« geleistet hat. Der Bogen spannt sich dabei von der Secession über die Otto-Wagner-Kirche bis zum Palmenhaus im Burggarten. Die übersichtliche Gestaltung und die wunderbaren Fotos machen diesen neuen Stadtführer zu einem unentbehrlichen Begleiter durch das Wien um 1900.
Metroverla ISBN: 978-3-99300-007-3
2010
Network News Vienna Josef Hoffmann, Chaise longue, Modèle no. 670 “Sitzmachine”, Vienne, ca.1905 ©MAK, Georg Mayer

Pour commémorer le 200e anniversaire de Thonet, le MAK présente une exposition majeure sur les meubles modernes, dans laquelle les meubles en bois courbé de la marque de renommée mondiale sont placés dans le contexte des développements technologiques, typologiques, esthétiques et historiques contemporains. Les chaises en bois courbé de Thonet sont comparées aux chaises en acier tubulaire et en plastique ainsi qu’aux chaises de bureau classiques et aux expériences de meubles avant-gardistes.

En savoir plus