Elena Luksch-Makowsky. âge d’argent et Secession au Musée du Belvédère à Vienne

23/09/2020 > 10/01/2021

Elena Luksch-Makowsky, Adolescentia, 1903 ©Belvedere, Vienne

La redécouverte des femmes artistes du modernisme viennois a commencé au début de l’année 2019 avec l’exposition “La ville des femmes” au Belvédère. En 2020, il poursuit cette trajectoire en consacrant une exposition IN-SIGHT à Elena Luksch-Makowsky, l’une des protagonistes centrales de cette période. Au début du XXe siècle, des œuvres de l’artiste se retrouvent dans toutes les grandes institutions et médias artistiques viennois – notamment Ver Sacrum, Wiener Werkstätte, Secession et Galerie Miethke.

Elena Luksch-Makowsky est née en 1878 dans une riche famille d’artistes de Saint-Pétersbourg. Très jeune, elle entre en contact avec de nombreux artistes et voyage avec sa mère à travers l’Europe. Elle étudie d’abord à Saint-Pétersbourg, puis à Munich, sa percée artistique ayant lieu à l’automne 1898 lors d’un séjour à Dachau. En 1900, elle épouse le sculpteur viennois Richard Luksch. Au départ, son style est influencé par le groupe Peredvizhniki, une coopérative d’artistes à laquelle est attribuée l’œuvre de son père. Elle abandonne cependant rapidement ce style et se tourne vers les peintres de Neu-Dachau et, par l’intermédiaire de son frère, établit des contacts étroits avec les artistes de l’avant-garde de Saint-Pétersbourg. Luksch-Makowsky participe aux expositions de la Sécession en 1901, 1902 et 1903. Plus tard, en 1911, l’artiste, aujourd’hui installé à Hambourg, collabore avec la Wiener Werkstätte. Dans les années qui ont suivi, elle a développé ses relations avec la Russie et au sein de celle-ci, enrichissant son propre travail artistique ainsi que celui de la Sécession viennoise par un canal important jusqu’alors inexploité. L’exposition au Belvédère met particulièrement l’accent sur cet aspect de sa biographie.

L’exposition est conçue comme une continuation de la grande exposition collective “City of Women” de 2019 au Belvédère. En mettant en lumière l’une des artistes présentées en 2019, la carrière d’une figure clé du modernisme viennois est retracée. Le premier catalogue monographique de l’œuvre d’Elena Luksch-Makowsky accompagnera l’exposition.

Plus d’informations